Bad buzz

Ce n’est pas : Le dernier volet de la trilogie Very Bad Trip ou le cousin maléfique de Buzz l’éclair.

C’est : Un mauvais axe de ‪#‎communication‬ pris par une société, relayé en masse par les réseaux sociaux et pouvant même aller jusqu’à l’appel au boycott de la marque.

Exemple : Le dernier slogan de ‪#‎Numéricable‬ : “Téléchargez aussi vite que votre femme change d’avis”.
Dénoncé par les Twittos en masse, “J’allais m’abonner à Numéricable mais ma femme a changé d’avis.” (Maître Eolas), les retombées négatives sur l’image de la marque ne se sont pas faites attendre.

Bad buzz

La crise de communication a finalement été, plus ou moins, jugulée par la réponse de Numéricable avec un second slogan “Téléchargez aussi vite que votre mari oublie ses promesses”. On ne change pas le fond, mais on inverse la tendance en montrant que s’il y a sexisme, il est global et ne pointe pas qu’une seule catégorie.